Blog voyager seule en Chine

Ce n’est pas si difficile de voyager seule en Chine avec les moyens actuels.
Conditions : bien s’organiser avant le départ.
Visa stressant car il faut se déplacer , des photos qui leur conviennent et un itinéraire et des adresses. Si vous allez dans la campagne comme moi les lieux ne sont pas dans la liste alors j’ai mis 3 villes pour les 30 jours et retenu un hôtel pour la ville de départ.
Pour ma part j’avais retenu sur booking (bons petits hôtels à 15€ max) et imprimé en chinois tous les lieux où j’allais (pour cela wikipedia est très bien car nom en chinois des copier collé sur une document et le tour est joué. Si vous avez plus de 60:65 ans ajouter une phrase « tarif réduit j’ai plus de xx ans; cela permet dans la majorité d’avoir des tarifs préférentiels pour les visites qui sont chères pour le pays)
Télécharger maps me (google maps proscrit)et indiquer les hôtel sur les plans, un VPN (Tunnel bear par ex) pour internet sinon utiliser moteur de recherche qwant (et non google proscrit) et aussi un traducteur avec chinois simplifié en hors connexion très utile car pendant 12j /30 je n’ai pu parler un mot de français , ni d’anglais
Les transports avec les lieux écrits se passent bien; le plus dur est de manger correctement car restaurants de rue et rien indiqué en anglais et…
Déception sur les transports en communs que j’imaginais très nombreux . Pour les longs trajets des bus 1/j pour certaines destinations. Pour les petits trajets : les taxis collectifs, pas si nombreux que cela et il m’est arrivé d’attendre 2h et plus car personne ne venait

Impressions
Les 2 provinces rurales Sichuan et Yunnan visitées étaient très belles; les gens sont sinon aimables, gentils ils tentent de vous aider, vous montrent leur maison, entre eux ils sont causants. Le point noir est la vision du tourisme à la chinoise (mais c’est vrai qu’ils sont nombreux et qu’il faut voir grand) les villages à l’abandon tombaient en ruine et ils les retapent joliment mais du coup manque d’authenticité. Un ilôt rescapé encore, mais les travaux n’étaient pas loin: la place de Shaxi, magnifique, intemporelle…Que dire de deux villages à 500m de la route où les femmes effectuent le portage? de la nature domptée par les travaux agricoles : Yuanyang, Dongchuan, Shitoucheng …. Une population encore attachée à leur culture ethnique : Bai, Moso, Hani, Naxi, Yi…

Prix hôtel correct à moins de 15€. Les taxis heureusement ne sont pas chers du tout du coup cela simplifie beaucoup pour rejoindre l’hôtel en arrivant.

Un site d’une agence en français qui vous met envie d’aller partout en Chine https://www.yunnan-roads.fr/

Provinces rurales du Sichuan et Yunnan diaporama visible http://ma-collection.fr/mesvoyages/mesvoyages.htm

Ce contenu a été publié dans Blog voyages, Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.